les photaumnales 2016



Jean-Pierre SUDRE
Paysages matériographiques



19 septembre - 29 novembre 2015
Inauguration le samedi 19 septembre à 14h30
GALERIE NATIONALE DE LA TAPISSERIE
22 rue Saint-Pierre à BEAUVAIS - Tél. : 03 44 15 67 00 (semaine) / 03 44 15 30 30 (week-end)
du mardi au vendredi de 12h à 18h - samedi et dimanche de 10h à 18h
 


SUDRE BD 02L'amour de la nature peut conduire par d’étranges chemins. Jean-Pierre Sudre fut un « feuillagiste » bien avant la vogue récente de ce genre.
Explorateur des sous-bois, amoureux de l’épaisseur vibrante des herbes et des brindilles, il finit par vouloir descendre encore plus bas dans le secret des choses.
Et là il rencontre le cristal.
Les photographes, grands manipulateurs de produits chimiques, le côtoient à chaque instant sans y faire attention. Sudre va y découvrir des mondes. Non comme le savant, l’oeil à son microscope, pour recenser et classer l’infinie variété des structures naturelles, mais comme l’artiste, en complicité sensuelle avec des familles de formes.
Sur une plaque de verre, Sudre laisse sécher un corps qui cristallise et laisse voir à l’oeil nu ses fins réseaux à la fois rigoureux et baroques, comme le givre sur la fenêtre en hiver. C’est là son négatif. C’est-à-dire que la lumière passe à travers la matière même dont elle va imprimer l’image sur le papier photographique.
Rien de plus réaliste que ces oeuvres qui, mieux encore que la meilleure reproduction, sont l’empreinte directe de la structure de la matière.
Texte : Jean-Claude Lemagny, conservateur honoraire à la Bibliothèque nationale

Jean-Pierre Sudre (Paris 1921 - Aix-en-Provence 1997), artiste photographe, a été promu Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1997.
En 1952, Brassaï préface sa première exposition photographique. En 1957, il reçoit le Lion d’Or à la Biennale internationale de la photographie à Venise. En 1970, il co-fonde les Rencontres internationales de la photographie à Arles.